Rencontre Mondiale du Soufisme

Rencontre Mondiale du Soufisme 13ème édition

La fondation Al Moultaqa et la Tariqa Qâdiriya Boutchichiya 

organisent à Madagh (Maroc), du 17 novembre au 20 novembre 2018
la 13ème Rencontre Mondiale du Soufisme.


Cette édition portera sur le thème suivant : « LA CULTURE SOUFIE & LE COMMUN UNIVERSEL. Pour les Valeurs du Dialogue et du Rapprochement».

Le « commun universel » est l’ensemble des valeurs intrinsèques qui fondent l’existence humaine dans son universalité. Il est composé des constantes qui nous rassemblent tous, qu’elles se situent aux niveaux des valeurs humaines, de la pensée, de la culture, de l’économie, de la société ou même de l’environnement. C’est ce qui fait le « propre de l’homme », au-delà des différenciations liées à la condition sociale et aux appartenances ethniques, linguistiques ou religieuses.

En effet, au-delà de ces aspects particuliers, l’être humain reste fondamentalement unique dans son humanité. Toutefois, il est absolument nécessaire de préserver la variété des expressions de cette mosaïque humaine, afin d’établir et de renforcer les fondements de ce qui constitue cette humanité en partage. La grande diversité de ses expressions particulières doit en effet être mise à profit pour favoriser l’échange, l’enrichissement mutuel, le rapprochement de l’autre, et la reconnaissance de cette humanité commune.

Malheureusement, notre monde globalisé est loin d’être cet espace de paix, d’échanges et d’harmonie vers lequel devrait tendre l’ensemble de l’humanité. Il est au contraire de plus en plus le théâtre de divisions et de crispations, notamment sur les différences ethniques et religieuses, génératrices d’exclusion, de préjugés, de peur et de haine, voire même de violence et de conflits armés. Il est donc plus que jamais nécessaire et urgent de promouvoir les valeurs humaines universelles que nous avons tous en commun, que ce soit aux niveaux de la société, de l’économie, de la psychologie et de la religion, mais aussi de la culture, de l’art et de la beauté. Autant de dimensions qui sont des besoins fondamentaux partagés par l’ensemble de l’humanité.

L’Islam a fait appel de manière pionnière aux valeurs communes universelles, qui ont pour but de fonder la coopération entre les humains, comme l’atteste la parole de Dieu le Très-Haut : « Ô vous les humains : Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des tribus et des peuples afin que vous vous rencontriez » (Cor. 49:14). Cela s’incarne également dans l’exemple du Prophète (sAs), à travers sa façon d’interagir avec les communautés juives et chrétiennes de son époque, en respectant la particularité de leur religion et de leur croyance, et en s’associant à eux dans divers aspects de la vie sociétale. Ce modèle prophétique a ensuite été transmis par les nobles compagnons aux générations suivantes de musulmans, qui se sont efforcées de perpétuer l’exemplarité de cette éthique à travers toute l’histoire de l’Islam.

La culture soufie a été l’expression par excellence de cette exemplarité à travers le cheminement, l’éthique, et la spiritualité sur lesquels elle est fondée, et qui recouvrent toutes les dimensions de l’Islam dans sa recherche du bel-agir (isān). À ce titre, le rôle du soufisme dans le rapprochement entre les peuples et dans l’enracinement d’une culture du dialogue est indéniable. En effet, les femmes et les hommes du soufisme ont œuvré de tout temps – individuellement et collectivement – pour propager le bien et la miséricorde envers toutes les créatures, étant animés par leur foi en la vie et par le besoin impérieux de rejeter le mal sous toutes ses formes. Cet effort émane du processus de purification de l’âme de tout ce qu’elle comporte comme sources de ressentiment, d’envie, de haine, et de rejet de l’autre. L’éducation spirituelle et la noblesse du comportement, que le soufisme continue de transmettre, apparaissent alors comme la meilleure méthode pour préserver les individus et les sociétés de la violence, de l’intégrisme et de l’ignorance, qui ont malheureusement déformé l’image de l’Islam et des autres religions.

Le Royaume du Maroc a été depuis longtemps un modèle de cette culture soufie, et un acteur de premier plan dans la transmission de cet esprit de tolérance et de vivre ensemble, notamment par l’approfondissement de la dimension spirituelle dans ses diverses particularités religieuses, culturelles et civilisationnelles. Cette ouverture s’est également manifestée dans ses relations avec d’autres partenaires étrangers, jusqu’aux renforcements actuels des liens régionaux avec le reste de l’Afrique encouragés par le roi Mohammed VI, qui appelle à un développement solidaire du continent.

C’est pourquoi la Fondation Al-Moultaqa a choisi de consacrer les 13ème Rencontres Mondiales du Soufisme à la thématique du « commun universel ». Cette question nous semble être l’une des problématiques des plus urgentes auxquelles fait face aujourd’hui l’humanité, dans sa lutte contre toutes les formes de discrimination, de violence et de conflits. Par la mise en avant des valeurs communes à l’ensemble de l’humanité, nous espérons contribuer ainsi à prévenir les tensions qui emprisonnent le monde et participer à la diminution des causes d’affrontements en remplaçant la culture de la discorde par la culture du rapprochement, de l’échange, de l’amour et de la paix.

Nous invitons ainsi les chercheurs et les spécialistes à se rassembler pour échanger à propos des fondements islamiques du commun universel et de l’humanité commune, de leurs principes, et de leurs valeurs, cela à partir du point de vue de l’Islam dans son appel à l’universalité et à travers l’exploration des horizons ouverts par le soufisme à ce sujet.

Les différents axes de recherche proposés par la Fondation sont :

  1. Le commun universel : Introductions théoriques
  2. Le commun universel et ses fondements dans la religion et la croyance
  3. Le commun universel en Islam : Principes et manifestations
  4. Le commun universel et les valeurs du dialogue et du rapprochement
  5. Histoire du commun universel entre l’Islam et l’Occident
  6. L’Islam et l’Occident : Défis du vivre ensemble et de la coopération
  7. La culture soufie et le commun universel : Modèle historique
  8. Le commun universel et les principes économiques de croissance
  9. La culture soufie, culture intellectuelle commune
  10. La culture soufie et l’environnement commun
  11. La culture soufie et l’esthétique commune
  12. Le commun universel et l’expérience religieuse marocaine : Fondements et modèle
  13. Le modèle religieux marocain et la collectivité africaine
  14. Le commun universel et l’établissement de valeurs de citoyenneté universelle
  15. Le commun universel et la culture de paix
  16. Le commun universel et le rapprochement entre les civilisations et les religions

 

 

 



© 2018 Rencontre Mondiale du Soufisme