Rencontre Mondiale du Soufisme » 9ème RENCONTRE MONDIALE DU SOUFISME

9ème RENCONTRE MONDIALE DU SOUFISME

LE SOUFISME DANS LE CONTEXTE CONTEMPORAIN : BILAN ET PERSPECTIVES

LE SOUFISME DANS LE CONTEXTE CONTEMPORAIN : BILAN ET PERSPECTIVES

Tariqa Qadiriya Boudchichiya
Madagh, le 31 Décembre 2014

« Le Soufisme dans le Contexte Contemporain : Bilan et Perspectives », tel est le thème retenu pour la neuvième Rencontre Mondiale du Soufisme de la Tariqa Qadiriya Boudchichiya

A l’occasion de la commémoration de la naissance du Prophète, près de 60 universitaires, chercheurs et intellectuels du monde entier se réuniront à Madagh (province de Berkane) les 2, 3 et 4 janvier 2015 dans le cadre de la neuvième édition de la Rencontre Mondiale du Soufisme (RMS), organisée par la Tariqa Qadiriya Boudchichiya, en partenariat avec le Centre Euro-Méditerranéen d’Etude de l’Islam Actuel (CEMEIA). « Le Soufisme dans le contexte contemporain : bilan et perspectives » sera le thème de cette nouvelle édition.

Cette année, le Comité d’Organisation des RMS, sous la direction de Moulay Mounir El Kadiri, a décidé de concentrer la rencontre sur les évolutions des relations entre le soufisme et son contexte et étudiera dans quelle mesure l’éducation soufie, en tant que tradition spirituelle de l’Islam, peut contribuer à aider l’humanité à traverser ses crises. La « contextualisation » est l’une des problématiques majeures des sciences humaines. L’homme contemporain vit dans un environnement où le progrès a atteint un niveau vertigineux, facilitant la communication et le contact avec autrui, à tel point que la communauté humaine tend vers une uniformisation des cultures et des civilisations. Ce progrès tant prometteur est par ailleurs celui-là même qui engendre les crises financières, la compétition mais aussi les inégalités entre les peuples. C’est ce même progrès qui a fait éclater la cellule familiale, qui livre les hommes à la solitude et l’isolement, conduisant à l’égoïsme et l’individualisme. L’humanité se trouve prise au piège de multiples contradictions. D’un côté, les promesses et les espoirs fondés sur l’optimisme du « progrès » continuent de l’attirer. De l’autre coté, la réalité lui montre des guerres destructrices, l’occupation de peuples affaiblis, exploités dans leurs richesses et sapés dans leurs fondements identitaires. Quelle sagesse peut aider une humanité frustrée, gémissant sous le poids de la recherche effrénée du profit et qui a peur du lendemain ? Dans le contexte actuel marqué par la confrontation et l’instabilité, l’enseignement soufi – source de vigilance, de patience, et de sagesse – constitue non seulement un cadre pour la réalisation de l’homme, mais aussi une protection et un rempart contre les dérives, les égarements et les impasses liés à la modernité.

Des chercheurs marocains et étrangers en philosophie, sociologie, communication, économie et relations internationales sont attendus pour présenter et échanger sur leurs différents travaux de recherche. Parmi les intervenants, nous compterons Dr. Mohammed Wesam Khedr, Directeur du Département des Fatwas (Egypte), Dr. Salaheddine Mestaoui, membre du Conseil musulman de Tunisie et diplômé de l’Université Zaytouna, (Tunisie), Dr. Jean-Jacques Thibon, Chercheur Associé à l’IREMAM (CNRS) et Maître de Conférences à l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand (France), Dr. Mohamed Jamal Abou El Hanoud, conseiller au Ministère des Affaires Religieuses et du Waqf (Palestine), Dr. Adone Brandalise, Professeur et Délégué du Recteur de l’Université de Padoue (Italie), Dr. Laila Khalifa, Universitaire spécialisée dans le soufisme (Jordanie), ou encore Dr. Zaim Khenchelaoui, Directeur des recherches au Ministère de la Culture (Algérie).

Le « Village Solidaire », un forum sur l’économie sociale et solidaire (ESS), sera aussi organisé lors cette rencontre pour promouvoir une économie responsable fondée sur un principe de solidarité et d’utilité sociale. Un événement pour tous les porteurs de projets (associations, coopératives, entreprises, structures d’insertion…) et les acteurs institutionnels œuvrant pour un développement économiques et social harmonieux au service des hommes. Les intervenants mobilisés sont des acteurs de l’ESS, responsables de projets et des directeurs de structures à Paris, Bruxelles et Rabat, tous engagés pour le développement de l’ESS au Maroc. La zaouïa reprend ainsi de manière institutionnelle, son rôle historique d’acteur social.

Les Rencontres Mondiales du Soufisme ont pour objectif de faire connaître les vertus du soufisme au public et de révéler la dimension intérieure et spirituelle de l’Islam, une facette encore trop peu connue. Cette rencontre témoigne de l’importance que donne la zaouïa Qadiriya Boudchichiya à une approche scientifique de la dimension éthique de l’Islam, à l’instar d’autres zaouïas soufies du Maroc qui ont traditionnellement œuvré pour une approche prônant un équilibre entre vie spirituelle, scientifique, culturelle et sociale de la société.

Aujourd’hui, la Tarîqa Al-Qadiriya Al-Boudchichiya souhaite faire connaître à l’opinion publique internationale toute la richesse de ce capital spirituel indispensable au dialogue des cultures et des religions.

Pour plus d’informations, veuillez contacter le comité d’organisation :

Email : rencontremondiale@gmail.com
Tel : +212 (0)6 04 20 04 24

www.rencontremondialedusoufisme.com



© 2017 Rencontre Mondiale du Soufisme